You are currently viewing 5 réflexes à adopter pour bien choisir sa formation

5 réflexes à adopter pour bien choisir sa formation

La formation, et notamment la formation en ligne, est un marché en pleine expansion.

Et comme tout marché qui engendre de la demande, les offres pullulent et toutes ne se valent.

Aujourd’hui, j’ai les deux casquettes : celle d’élève – je me forme régulièrement ! – et celle de formatrice.

Pour t’aider à bien sélectionner la formation (en présentiel ou en distanciel) la plus adaptée à tes besoins et surtout t’éviter de dépenser de l’argent dans des programmes farfelus et amateurs, je t’ai listé 5 réflexes à adopter.

Se renseigner sur les financements possibles

Que tu sois salarié(e) ou indépendant(e), tu as forcément du budget formation : une véritable aubaine pour monter en compétences ou se reconvertir professionnellement !

Selon ta situation, il existe plusieurs sources de financement. Voici une liste (non exhaustive) des principaux financeurs.

Le CPF

Mon compte formation

Le CPF (compte personnel de formation). Si tu es, ou a été salarié(e) et/ou que tu es en micro-entreprise, alors tu as forcément du budget CPF.

Vérifie le en te connectant à ton compte, ou en créant ton compte si tu ne l’as pas encore fait.

A titre d’exemple, en tant que micro-entrepreneure, je perçois 500€ par an sur mon CPF (+ environ 4000€ cumulés sur mes années de salariat).

Je m’en suis notamment servie pour suivre 2 programme en e-learning que j’ai particulièrement appréciés :

Les OPCO

Les OPérateurs de COmpétences sont des organismes ayant pour mission d’accompagner la formation professionnelle, d’assurer le financement, …

Les entreprises adhèrent à un OPCO en fonction de leur convention collective. A ce jour, il existe 10 OPCO.

Si tu es salarié(e), rapproche toi de ton service RH pour connaître les financements possibles via l’OPCO de ton employeur.

Attention, le budget via un OPCO est indépendant de celui que tu cotises via ton CPF.

Les FAF

Les Fonds d’Assurance à la Formation sont dédiés aux travailleurs indépendants (dont je fais partie).

Si tu es travailleur indépendant et que tu paies la CFP (contribution à la formation professionnelle), alors tu peux bénéficier de financements par le FAF auquel tu es rattaché(e).

Il existe plusieurs FAF selon la nature de ton activité :

  • FIF-PL pour les professions libérales (mon cas),
  • FAF-PM pour les professions libérales médicales
  • AGEFICE pour les commerçants et dirigeants non salariés du commerce, de l’industrie et des services
  • AFDAS pour les artistes auteurs
  • FAFCEA pour les artisans, chefs d’entreprises inscrits au répertoire des métiers (RM) et auto-entrepreneurs non inscrits au RM
  • VIVEA pour les exploitants agricoles et chefs d’exploitation forestière
  • OPCO OCAPIAT pour les professionnels de la pêche

Si tu as un doute sur ton FAF, tu peux te rapprocher de l’URSSAF.

Lire les avis externes

Avis Google Le Bureau

Tu as repéré une formation qui te plaît ? Avant de pousser l’analyse plus loin, vérifie que le formateur est solide et légitime.

En effet, je vois tellement de charlatans qui proposent des formations hors de prix, que je n’ai pas envie que tu tombes dans le panneau !

Renseigne toi sur Internet : lis les avis sur Google, Trip Advisor, sur le catalogue du CPF ou toute autres sources externes au site du formateur.

Si les avis sont bons : alors tu peux creuser davantage pour t’assurer que la formation est faite pour toi (je t’en dis plus juste après).

Si les avis son mitigés ou négatifs : je te conseille de trouver une autre formation.

Regarde sur les réseaux sociaux

C’est ce que je fais systématiquement.

Lorsqu’une formation m’intéresse, je regarde l’activité du formateur sur les réseaux sociaux (surtout si la formation est en lien avec le digital !).

A-t-il un compte LinkedIn ? Une page Facebook ? Un compte Instagram ?

Quel contenu propose t-il ? Cela te semble professionnel ? Il s’exprime bien ?

Pense aussi à jeter un œil aux commentaires, cela peut te donner une piste sur la légitimé du formateur / de la formatrice.

Vérifie le programme de formation

En principe, que ce soit sur le catalogue du CPF ou sur le site du formateur, tu dois avoir accès au programme.

Prends le temps de bien le lire et de vérifier que le contenu de la formation est pertinent pour toi, qu’il répond bien à ton besoin.

Autre point important : le format. S’agit-il d’une formation en présentiel ? Les dates correspondent-elles à ton emploi du temps ? S’agit-il d’une formation en e-learning ? Si oui, es-tu à l’aise avec ce format qui demande une certaine autonomie ?

Enfin, regarde le temps de la formation et mets la en rapport avec le prix. Il faut que ce soit cohérent. Par exemple, une formation de 4h ne peut pas être facturée 3 000€, c’est indécent. A contrario, une formation de 50h facturée 500€, c’est suspect …

Bref, à toi d’apprécier la légitimité et la pertinence de la formation que tu veux suivre !

Prends contact avec le formateur

C’est une option mais elle peut être importante si tu as un doute sur un ou plusieurs points.

N’hésite pas à téléphoner ou envoyer un e-mail au formateur pour qu’il t’en dise plus sur les modalités de la formation, le contenu, l’accompagnement, les financements, …

Personnellement, je ne l’ai jamais fait parce que tous les signaux étaient au vert mais cela peut être rassurant pour toi de le faire !

J’espère que cet article t’a plu et qu’il va t’aider à trouver la bonne formation pour ton activité.

J’en profite pour te dire que ma formation Easy Insta (formation en ligne avec accompagnement personnalisé) ouvrira ses portes les 12 septembre prochain. Si tu as la moindre question, je suis là pour y répondre 🙂

A bientôt

Maud

Laisser un commentaire