You are currently viewing Réussir son site : la liste ultime des bonnes pratiques

Réussir son site : la liste ultime des bonnes pratiques

Créer son propre site Internet est devenu à la portée de (presque) tous !

Avec des CMS (Content Management System) tels que Wix ou 1&1, réaliser soi-même son site n’a jamais été aussi simple.

Sauf que … malheureusement, le rendu et l’ergonomie sont très souvent mis à mal.

Car oui, créer un site est un métier avec des codes et des règles à respecter pour que l’expérience utilisateur soit optimale (et accessoirement pour que vous vendiez plus).

Je vous ai préparé une liste avec toutes les bonnes pratiques à adopter pour que votre site Internet soit un vrai canal d’acquisition client 😉

L’anatomie d’une page

Blog Le Bureau Structure d'une page Web

Dans ce chapitre, je vais lister les éléments incontournables qui doivent composer une page Web.

L’en-tête et le menu

L’en-tête (ou header), c’est le bandeau situé tout en haut de votre site. Il apparaît sur TOUTES les pages.

Il doit obligatoirement contenir votre logo, qui doit être cliquable avec un lien vers votre page d’accueil (pitié, supprimez le mot « Accueil » de votre menu).

Dans l’en-tête, vous retrouverez également le menu. Voici quelques bonnes pratiques pour votre menu :

  • Le plus court possible : évitez d’avoir + de 6 ou 7 pages listées
  • Sans sous-menu : on élimine un maximum les clics superflus. Le visiteur doit avoir accès aux informations le plus vite possible
  • Pas fixe : c’est désagréable de naviguer sur un site avec le menu qui apparaît tout le temps quand on scrolle vers le bas

Le contenu

Gardez toujours à l’esprit qu’un site doit être clair, lisible et compréhensible.

Les bonnes pratiques web seront donc d’avoir un texte aéré :

  • 80 caractères par ligne maximum
  • Des paragraphes courts : 2 ou 3 lignes maximum
  • Ne jamais justifier le texte !

Quant aux images, je vous conseille d’en utiliser pour illustrer le texte et donner du rythme à la page. Les bonnes pratiques pour les images sont les suivantes :

  • Toujours renommer le fichier en rapport avec son contenu : tour-eiffel-paris.jpeg au lieu de 202110221017.jpeg
  • S’assurer que le poids du fichier est inférieur à 500ko. Si ce n’est pas le cas, réduire son poids grâce à des sites gratuits tels que tinyjpg.com
  • Renseigner le texte alternatif quand l’image est uploadée sur le site

Le maillage interne

Le maillage interne ce sont les liens que vous faites dans votre site, entre les pages de votre site.

Chaque page doit avoir un objectif pour vous aider à vendre plus.

Il est donc important que chacune d’entre elles ait au minimum un lien (soit un lien classique soit un bouton) vers une autre page.

Cela peut être un article de blog qui pointe vers une page détaillant un service, une page d’accueil qui pointe vers différentes pages de votre site, etc.

Le pied de page

Le pied de page (ou footer), tout comme l’en-tête, est un élément que l’on doit retrouver sur TOUTES les pages d’un site Internet.

Il prend généralement la forme d’un bandeau de couleur (noir, blanc ou en rapport avec votre charte graphique).

Il doit comporter, a minima, les éléments suivants :

  • Un lien vers les mentions légales
  • Un lien vers la politique de confidentialité

Et les bonnes pratiques sont aussi d’y mettre :

  • Vos coordonnées
  • Vos réseaux sociaux

Cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez ajouter d’autres informations et/ou liens vers des pages de votre site.

Les bonnes pratiques du web design

Blog Le Bureau Web Designer

Dans ce chapitre, je vais lister les règles de web design qui vont vous aider à capter l’attention du lecteur sur votre site.

Le contraste

En web design, le contraste de la couleur entre l’arrière-plan et le contenu de premier-plan (qui est en général du texte) doit être assez prononcé pour assurer la lisibilité.

Cela permet au lecteur de ne pas fatiguer ses yeux, et aux personnes souffrant de daltonisme ou ayant des déficiences visuelles, de pouvoir lire les pages d’un site.

Pour vérifier le contraste entre deux couleurs (arrière-plan et 1er plan), je vous conseille d’utiliser des sites gratuits, tels que Coolors.

Un bon contraste doit obtenir la note minimale de 4.5

La symétrie et le rythme

Pour donner envie au lecteur de rester sur votre page, utilisez la symétrie.

Comment ? En utilisant les colonnes (même invisibles) pour symboliser les idées de niveau égal.

Par exemple, sur ma page d’accueil, j’ai utilisé des colonnes pour décrire mes services.

Le rythme d’une page Web consiste à changer la mise en page de chaque rubrique. Vous pouvez :

  • Utiliser un arrière-plan d’une couleur différente (toujours en rapport avec votre charte)
  • Structurer différemment la rubrique par rapport à la précédente

Le vide et la simplicité

Usez et abusez du vide !

Bien trop de sites Internet cumulent les blocs de texte (à rallonge), les images, les boutons, etc. sans laisser d’espace entre.

Résultat : c’est peu lisible, désagréable à regarder et le visiteur quitte le site.

Forcez-vous à mettre des espaces vides entre vos éléments.

Et gardez cette bonne pratique en tête : restez simple.

Un site trop compliqué, avec beaucoup d’effets visuels sera :

  • fatiguant visuellement
  • lent à charger et donc moins bien référencé sur les moteurs de recherche

La version mobile

N’oubliez pas qu’un site doit être consultable sur un mobile.

Aujourd’hui, les visites d’un site sont davantage faites via mobile que sur ordinateur.

D’où la nécessité de rester simple et facile de navigation.

Je vous ai donné toutes mes billes pour réussir votre site Internet.

Une question ? Besoin d’un devis pour me confier la création d’un site Internet ? Contactez-moi, je vous répondrai sous 24h ouvrées.

A bientôt

Maud

Inscrivez-vous à la newsletter

Promis, je ne vous spammerai pas (une à 2 newsletters par mois).

Laisser un commentaire